Le Festival des Milliaires 2014 s’est déroulé du 15 au 22 juillet.

Antiquité : Amphitryon au théâtre du Virou

Renaissance :


Ecouter : 13- Oy comamos

Quelques courriers reçus :
Bravo pour ces Milliaires que la troupe, en dehors de Daniel, n’a pu apprécier qu’en oeuvrant du côté du théâtre, mais dont nous avons senti les bienfaits chez les stagiaires choristes ou scandeurs…Chaque année, le théâtre du Virou me paraît plus beau.Ce fut un grand plaisir d’y faire exister une comédie latine qui me tenait à coeur depuis longtemps. Un travail sur deux ans et qui va continuer. La comédie permet de faire naître un acteur à l’italienne, où la scansion passe naturellement dans le corps et dans le geste autant que dans le texte. Une chose dont nous fûmes les premiers étonnés.    Philippe Brunet,helléniste et metteur en scène de Demodocos
C’est vraiment avec le coeur lourd que j’ai vu la fin de cet excellent cru 2013 hier mais je repars tout aussi galvanisée que vous, riche de ces découvertes, rencontres et bons moments passés avec vous tous, les anciens, les fidèles des Milliaires, comme les nouveaux qui se font plus nombreux chaque année. Poursuivons le fil naissance (celle de jumeaux mercredi et jeudi) / renaissances (perpétuelles comme nous l’avons vu vendredi à la balade poétique) et Renaissance en évoquant la renaissance, individuelle cette fois, que nous ressentons tous, j’ai l’impression, à présent ! Vivement l’édition 2015 donc, et en attendant, vivons, créons, mettons à profit ce riche terreau ramené du Berry … Camille, stagiaire de chant et bénévole

D’abord un grand merci à Grand Guillaume qui retrouve des accents « Brassensiens » pour nous conter du Goethe traduit par André Tardieu… dans le style du Villon-Brassens qu’il nous chanta à la fontaine.. Daniel, aède de Demodocos et choriste

J’ai été très heureux de participer pour la première fois à votre magnifique festival des Milliaires.Faire votre connaissance à tous, stagiaires de chant et de scansion aussi bien qu’animateurs et organisateurs de ces stages, fût un grand moment de plaisir.Tous ces moments de partage et de lien lors des repas aussi bien qu’au coeur de ce superbe théâtre antique resteront gravés dans ma mémoire.Je suis sûr que tous les moments musicaux et vocaux que je n’ai pas pu voir devaient aussi être mémorables.Merci, Philippe et Véronique en particulier, de m’avoir permis de vivre ces moments de partage avec vous tous.Ce serait un paisir de vous revoir l’an prochain, mais même peut-être avant aux prochaines Grandes Dionysies.Hubert, aède de Demodocos

Merci pour ce message, et ces moments magnifiques partagés à Argentomagus. Je t’envoie (…) une photo, et le souhait d’entendre dans les prochaines représentations plus de « dudum dudum » ou de « egomet memet » dans le texte. C’est trop drôle. Christine et Dima, stagiaire de chant et bénévoles

…pour ma premère participation à ce festival, je suis très heureuse d’y avoir participé et attend avec impatience le prochain festival en 2015.   Elisabeth, stagiaire de chant
Voici – sous forme de chanson écrite il y a quelques années – un petit message d’hommage au Berry et aux « drôles d’oiseaux » qui s’y promènent parfois! merci encore pour tous ces moments partagés!                                                            Denis, stagiaire de chant
une nouvelle fois, merci de votre accueil si attentif et chaleureux. Cette petite « résidence » musicale est un très beau moment de création de partage et d’amitié. Merci également de toutes ces découvertes, Nohant, Château d’Ars… dans ce très beau Berry.  Xavier, artiste musicien
(…)Chacun à notre manière, nous poursuivons la quête du même Graal,non pas celui, intouchable et gardé par tous les dragons, d’un improbable mystère, mais la coupe infiniment débordante du son-sens(…), puisée depuis plus de trois mille ans à tous les cratères du monde, et à portée de toute lèvre, à condition qu’on veuille et sache les en approcher.        Emmanuel, artiste et maître du stage de latin-grec
ce petit mot pour vous dire le plaisir que j’ai eu à participer à cette belle édition des Milliaires 2014 sous le soleil. (…)Dire de la poésie à des gens qui l’aiment, les voir sourire au chant des syllabes et taper du pied sans même en avoir conscience, mêler ma voix à celle d’Emmanuel, avec la flûte délicate de Frédéric, entendre nos chers stagiaires se frotter à Horace sont autant d’immenses joies qui me touchent énormément.Quel beau trajet tracent les Milliaires au fil des ans ! Galvanisé par vos encouragements, je travaille dès aujourd’hui un répertoire pour l’an prochain… Guillaume, artiste et maître du stage de latin-grec


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Le Festival des Milliaires est né en 2007 de la conjugaison de deux rêves : celui de faire revivre le site gallo-romain d’Argentomagus et celui d’y faire entendre l’écho des voix de l’Antiquité à travers les vers d’Homère, traduits et déclamés par Philippe Brunet et François Cam.

Théâtre, lecture, danse ou musique… le Festival des Milliaires nous propose au fil des saisons de découvrir ou redécouvrir le répertoire de l’Antiquité grecque mais aussi celui du Moyen-Âge ou de la Renaissance à travers une tournée autour du patrimoine antique et médiéval de la voie romaine et de ses alentours.

logo-twitterlogo-facebook


Les commentaires sont fermés.